Ludovic Obraniak était très énervé dans l’AFTER FOOT sur RMC après les incidents lors du match Dijon – Amiens en Ligue 1.

“J’ai déjà vu ça de joueur à joueur, au Stadium de Toulouse quand je jouais à Lille. Je tairai le nom des protagonistes, mais je me souviens d’une altercation avec des insultes racistes. Le joueur qui avait été ciblé était interloqué… Sauf que dans ces moments-là, il n’y a rien sur quoi s’appuyer, c’est parole contre parole. Mais là, dans ce cas (celui de Dijon), on a des images, de quoi étayer le témoignage et il faut que les sanctions soient à la hauteur des enjeux. Si ce supporter fait 48 heures de garde à vue et qu’au bout de six mois ou un an, il peut revenir dans un stade, ça ne va pas. Pour moi, ce type de faits doit être sanctionné par une interdiction de stade à vie. Point barre. C’est tolérance zéro”, a confié Ludovic Obraniak.