Par le biais de son directeur général, Lille s’est prononcé sur la sanction infligée par la Ligue de football professionnel après l’envahissement de la pelouse du stade Pierre-Mauroy.

“Le LOSC, ses joueurs et ses supporters ont été les victimes des débordements inacceptables d’une minorité d’individus. Malheureusement, la sanction d’une extrême sévérité prononcée par la LFP sonne pour le LOSC comme une double peine, qui prive le club et ses supporters – comme s’ils étaient les coupables – d’un rassemblement important, à l’occasion d’un match sportivement déterminant et alors même que les supporters du LOSC étaient déterminés à s’unir, nombreux, à soutenir le club et à encourager ses joueurs de manière positive et pacifique, comme c’est le cas depuis 6 ans et l’arrivée du LOSC au Stade Pierre Mauroy”, a déclaré Marc Ingla sur le site du LOSC.

Pour rappel, après la incidents du match Lille – Montpellier lors de la 29e journée de Ligue 1, la LFP a décidé d’un huis clos du stade Pierre-Mauroy jusqu’à nouvel ordre.