Christophe Galtier n’a pas encore digéré le départ, libre de tout contrat, de Loïc Rémy (33 ans) lors de ce mercato d’été. Annoncé à Benevento, l’attaquant a été recalé à la visite médicale par le club italien.

“J’aurais des nouvelles de Loïc ce week-end, on le laisse pour l’instant. Loïc est confronté au même problème qu’il a eu partout quand il a signé un contrat. Chez nous, il y a eu quatre ou cinq experts pour valider sa qualification, apparemment ce n’est pas le cas en Italie. Je suis sûr qu’il trouvera un point de chute ailleurs. En tout cas, il ne reviendra pas au LOSC. Loïc a été très clair et correct. C’est difficile pour différentes raisons, sur un plan moral d’abord, le contrat en Italie n’était pas le même qu’au LOSC, et quand le joueur a pris la décision de partir, ce n’est pas évident de revenir. Je pense que c’est mieux pour Loïc et pour le club”, a indiqué le coach du LOSC en conférence de presse.