Le directeur général de l’OGC Nice, Julien Fournier, a répondu à Jean-Michaël Seri au niveau des primes lors de son transfert à Fulham l’été dernier.

“Il faut savoir qu’il n’a eu aucune offre l’été dernier, a indiqué le dirigeant dans L’Equipe. Ensuite, Fulham était en premier intéressé par Le Marchand, dès le mois de janvier. Puis ils se sont penchés sur Le Marchand et Plea. C’est moi qui leur ai soufflé le nom de Seri, car ils cherchaient un milieu de terrain. De plus, le jour de la signature de son contrat, Seri était au courant du montant du transfert et de celui de la prime. En plus, alors qu’on devait la lui payer sur quatre ans, on la lui a réglée en une seule fois, à sa demande. Tout ça est tellement grossier…”