Alors que le tribunal de commerce de Lille devait se prononcer ce lundi après-midi au sujet du conflit opposant le LOSC à l’entraîneur argentin Marcelo Bielsa, la décision a été mise en délibéré.

 

Le tribunal n’a pas encore tranché concernant ce litige mais devrait rendre une première décision le 5 mars prochain. Dans son réquisitoire, le procureur a néanmoins été favorable au club lillois et a notamment exclu les pièces apportées par les avocats de Bielsa. L’ancien coach des Dogues, licencié en novembre dernier pour faute grave, souhaite récupérer 18,6 millions d’euros soit l’équivalent de l’ensemble de ses salaires et ceux de ses adjoints jusqu’au terme de son contrat initial avec le LOSC.