Gérard Lopez a rencontré une centaine de fans lillois, lundi soir. Il souhaitait faire un point sur la situation du club et démentir les rumeurs inquiétantes.

D’après les informations de L’Équipe, l’homme d’affaires luxembourgeois a reconnu ses erreurs et indiqué qu’il avait parlé aux joueurs pour tenter de les remobiliser. Il a expliqué avoir transféré Nicolas de Préville (Bordeaux) et Martin Terrier (OL) afin de renflouer les caisses, et assuré qu’il n’abandonnerait pas le club, en Ligue 2.

Il a aussi indiqué que le LOSC faisait face à des dettes contractées avant son arrivée, qui expliqueraient les décisions de la DNCG. Le quotidien a aussi indiqué que le propriétaire du club nordiste a été approché “par des investisseurs pour un apport d’argent frais”. Il envisagerait également de “rééchelonner la dette afin d’amener, à terme, un nouveau propriétaire qui aurait la capacité de refinancer le LOSC”.