Corinne Diacre a réagi pour Sport.fr à la nomination d’Helena Costa à Clermont. L’ancienne capitaine de l’équipe de France féminine, dans l’attente des résultats du DEPF, se réjouit de voir une femme à la tête d’une équipe professionnelle masculine.

Corinne, que pensez-vous de la nomination d’Helena Costa à Clermont ?
Corinne Diacre : Je savais que Régis Brouard allait quitter Clermont à la fin de la saison, mais j’ai été surprise de la nomination d’une femme. J’en suis très ravie. Cela prouve que les femmes prennent une place de plus en plus importante dans le football. Je ne connais pas Helena Costa. Peut-être que je l’ai déjà croisée sur un terrain si elle a été internationale, ce que je ne sais pas (ndlr : Helena Costa n’a pas été internationale portugaise).

Vous attendiez-vous à voir une femme diriger une équipe professionnelle dès cet été ?
Je ne m’y attendais pas. Mais j’espère et je pense qu’elle a surtout été prise sur ses compétences, et pas seulement car c’est une femme. Je ne pense pas qu’un club de Ligue 2 puisse se permettre un coup médiatique. Nous ne sommes pas beaucoup de femmes à France à pouvoir le faire en France. Elle a peut-être plus d’expérience. Il y a d’autres coaches étrangers en L1 ou en L2 et ça ne pose pas de problèmes particuliers.

Que peut-elle apporter à Clermont ?
Très sincèrement je ne sais pas. Je ne la connais pas, je ne sais pas quel est son vécu. Je vous retourne la question : qu’est-ce que peut apporter un homme à une équipe de femme ? Le langage commun est le football. Mon expérience chez les garçons est minime. J’ai effectué des stages d’observation ou d’encadrement dans le cadre de mon diplôme, et j’ai entraîné des équipes de débutants ou benjamins quand j’ai débuté, j’avais une vingtaine d’années. Peut-être qu’un groupe de filles réagirait différemment avec une femme, mais c’est compliqué de répondre sans expérience…

Que souhaitez-vous faire si vous obtenez le DEPF (Diplôme d’Entraîneur Professionnel de Football) ? (les résultats doivent être donnés la semaine prochaine, ndlr)
J’aimerais tout simplement trouver un poste d’entraîneur, puisque c’est ce pourquoi j’ai passé mes diplômes. C’est la carrière que j’ai envie de faire. Mon objectif c’est de trouver un club, masculin ou féminin, pour la saison prochaine. Je n’ai pas de préférences.

Propos recueillis par Frédéric Sergeur