Première réussi pour Willy Sagnol et ses Girondins sur la pelouse de Montpellier (0-1), dans le cadre de la 1ere journée de Ligue 1. Un but de Diabaté en début de match a suffit au bonheur des Bordelais.

Il est encore trop tôt pour parler d’un effet Willy Sagnol à Bordeaux, mais la prestation des Girondins sur la pelouse de Montpellier, à défaut d’être enthousiasmante, a le mérite de lancer les Bordelais sur de bons rails dans ce championnat. Que ce soit pour la confiance, des joueurs mais aussi de l’entraîneur, ce succès dans l’Hérault était évidemment important pour la suite de la saison. Un seul but de Diabaté (0-1, 16e), auteur d’un geste acrobatique pour reprendre le ballon du pied, là où certains ne mettraient pas la tête, a suffi au bonheur des visiteurs.

Ce but venait surtout concrétiser une belle domination bordelaise en début de partie. Diabaté perdait son premier duel avec Jourdren (13e), alors que Maurice Belay n’était pas loin de doubler la mise sur un rush en solitaire (19e), juste après la réalisation de l’attaquant malien. Une période de domination qui ne sera pas entachée d’occasions montpelliéraines. Les hommes de Rolland Courbis restaient apathiques durant une grande majorité de la première période et il faudra attendre une tête de Lasne à bout portant (42e) pour voir Carrasso briller.

Mais si les supporters du MHSC attendaient une réaction des leurs en deuxième période, ils ont dû être déçus. Mis à part un centre-tir de Mounier qui manquait de surprendre le portier girondin, les Montpelliérains ont été inoffensifs durant les 45 minutes de la deuxième période. Willy Sagnol pourra louer l’état d’esprit de ses joueurs, mais il en faudra surement plus pour voir Bordeaux sur le devant de la scène tout au long de la saison.