Le mercato estival n’a pas été de tout repos au FC Lorient, relate l’Equipe.

Le club breton a eu la désagréable surprise de devoir se séparer de Vincent Aboubakar, son meilleur buteur, pour un montant bien inférieur à celui espéré au départ : alors qu’il devait partir pour 10 millions d’euros, l’international camerounais n’en a rapporté que 3 aux Merlus en raison d’un problème au genou détecté à la visite médicale au FC Porto. Le FCL aurait néanmoins conservé 70% des droits sportifs de son ex-joueur.

Autre dossier révélé par le quotidien sportif : le président Loïc Féry se serait bien vu relancer Florent Malouda en France. Mais l’entraîneur Sylvain Ripoll a mis son veto à l’arrivée de l’ancien international tricolore, pourtant libre de tout contrat et qui s’est finalement engagé avec le FC Metz.