Avec un doublé contre Nice vendredi soir (4-0), en ouverture de la 4e journée de Ligue 1, Dimitri Payet est revenu sur le devant de la scène du football français. De quoi lui laisser espérer un retour en sélection lors des prochains mois ?

Après une première saison phocéenne plus que moyenne (8 buts, 7 passes décisives), compte tenu des attentes placées en lui par l’OM, Dimitri Payet a bien l’intention de se rattraper sous les ordres de Marcelo Bielsa. Pourtant, si Vincent Labrune avait pu lui trouver une porte de sortie cet été, il y a fort à parier que l’international français aurait fait ses bagages durant le mecato estival. Mais son salaire trop élevé (estimé à 3 millions d’euros par an), qu’il ne voulait pas baisser, en a refroidi plus d’un et le président olympien a très vite compris qu’il ne se débarrasserait pas de son Réunionnais facilement.

Mais peut-être que l’OM n’a pas réalisé une si mauvaise affaire que cela. Alors qu’il avait été placé sur le banc de touche lors de la défaite des Phocéens face à Montpellier (0-2), Payet est ensuite revenu en grâce aux yeux de Marcelo Bielsa, supplantant du même coup la recrue Romain Alessandrini. Vendredi soir, l’ancien Lillois s’est même offert un doublé face à Nice (4-0), lors de la première prestation convaincante des Marseillais depuis le début de la saison.

De quoi laisser beaucoup d’espoirs aux supporters phocéens. Pour rappel, que ce soit lors de ses transferts à Saint-Etienne ou à Lille, le milieu offensif de 27 ans a toujours eu besoin d’une saison d’adaptation. Il faut aussi se rappeler qu’il a longtemps fait partie du groupe France, avant d’être mis de côté par Didier Deschamps, quelques mois avant la Coupe du monde au Brésil. Payet aura néanmoins sa carte à jouer en Bleu s’il continue sur cette lancée. Mais il faudra qu’il fasse preuve de régularité, ce qui n’est souvent pas son fort.