Le Paris Saint-Germain reçoit le Sporting Club de Bastia pour le compte de la 36e journée de Ligue 1. Après la défaite face à Nice la semaine dernière, les hommes d’Unai Emery doivent retrouver le goût de la victoire et enchaîner les succès en espérant un faux pas de l’AS Monaco. En face, quelques jours après le compte rendu des sanctions pour le Sporting et une journée après le 5 mai, Cahuzac et ses coéquipiers gardent l’espoir d’accrocher la place de barragiste en fin de saison, un défi immense.

Pas le droit à l’erreur face à la lanterne rouge de la Ligue 1 pour le PSG. Après la claque, la semaine dernière face à l’OGC Nice, les joueurs du club de la capitale doivent montrer un autre visage et enfin repartir de l’avant. Le titre est presque perdu, ne reste que la Coupe de France dans 3 semaines face à Angers mais même une victoire en finale, la saison serait qualifiée d’ « échec » par les observateurs du club.

C’est donc un match avec des enjeux importants pour Emery et sa troupe, une sortie de route face à Bastia et son avenir au sein du PSG pourrait fortement s’assombrir. En conférence de presse, il a rappelé la volonté du groupe de se battre jusqu’au bout sur le terrain pour terminer la saison de la meilleure des manières. On va tout faire pour terminer la saison de la meilleure des manières, aujourd’hui il reste 4 matches à jouer et on va tout donner pour les gagner, a-t-il affirmé. Face au Sporting, le PSG sera fortement diminué, on va attendre l’entraînement de ce vendredi après-midi pour vérifier l’état de certains joueurs comme (Javier) Pastore, (Thomas) Meunier et Maxwell. En plus de ces probables absences, Di Maria et Motta seront absents pour les deux prochains matchs du club. C’est un match qui paraît facile sur le papier mais qui sent l’odeur du piège pour Paris…

Les sanctions, le 5 mai, Bastia reste concentré !
Après sa victoire la semaine dernière face à Rennes (1-0), le Sporting attendait avec impatience les sanctions de la Commission de discipline de jeudi soir. Un match perdu et une suspension de Furiani, les joueurs peuvent souffler et garde un sérieux espoir pour le maintien en Ligue 1 après une saison cauchemardesque.

Après les commémorations du 5 mai, hier, les joueurs sont donc concentrés sur l’avenir du club. En conférence de presse, Rui Almeida ne cache pas ses ambitions, le Sporting entrera demain sur le terrain avec de l’humilité, pour aller chercher les points. Je croyais qu’il restait quatre matchs à jouer. Il en reste trois. J’en jouerai trois. Le Sporting Club de Bastia n’a jamais gagné au Parc des Princes contre le Paris Saint-Germain pourtant demain il faudra bien un exploit pour sauver la saison et peut-être finir l’année en beauté…

En sachant que la semaine prochaine, le SCB recevra le FC Lorient. Un bon résultat à Paris représente la première grande marche de l’exploit pour les Bastiais.

N.P