L’OGC Nice a fait le spectacle contre Bordeaux (6-1), mercredi soir, lors de la 7e journée de Ligue 1. Auteur d’un doublé, Hatem Ben Arfa a confirmé ses bonnes dispositions.

La courte histoire de l’Allianz Riviera n’avait pas encore connu un tel spectacle de la part de l’OGC Nice. Mercredi soir, les ouailles de Claude Puel ont tout simplement atomisé une équipe de Bordeaux, grâce notamment à un doublé de Hatem Ben Arfa (69e, 75e). L’enfant terrible du football français en est déjà à 4 buts marqués et une passe décisive depuis le début de la saison et donne pour le moment plus que jamais raison à son président Jean-Pierre Rivère, qui avait décidé de le relancer.

Mais les Aiglons avaient déjà fait la différence en première période grâce à Le Germain (33e) et Le Bihan (42e). Le carton rouge reçu par Crivelli (50e) pour un tacle violent sur Pied n’a forcément pas aidé des Girondins qui essayaient de revenir avec de meilleures intentions. Dans la foulée, Pallois (51e) marquait contre son camp et anéantissait les espoirs de son équipe de revenir au score. Le but d’Alexandre Mendy (84e) en fin de match viendra conclure la belle soirée niçoise et le cauchemar bordelais.

Dans les autres rencontres de la soirée, le Gazélec a été tout proche de son premier succès en Ligue 1, mais Rennes (1-1) est revenu dans les toutes dernières minutes de jeu. Lorient enchaîne sur un troisième succès de suite contre Caen (2-0), alors que Saint-Etienne est allé dominé d’une courte tête l’ESTAC (0-1) et prend la deuxième place du championnat.