Le FC Nantes et l’Olympique Lyonnais (1-1) ont partagé les points, dimanche à La Beaujoire, lors de la 8e journée de Ligue 1. Dans le même temps, Lens et Caen n’ont pas réussi à se départager non plus.

Le FC Nantes a réussi à mettre fin à sa malédiction sur les penalty. Contre Lyon (1-1), Jordan Veretout (1-1, 72e) a réussi à mettre fin à une série de 5 penalty manqués consécutifs. De quoi soulager un Michel Der Zakarian, qui voyait se profiler le spectre du scénario de Lille, où les Canaris avaient dominé mais avaient finalement perdu, avant la faute de Koné sur Nkoudou dans la surface de réparation. Le technicien nantais pourra tout de même avoir des regrets puisque son équipe a dominé durant une grande partie du match.

A l’image de la tête de Bedoya qui s’est écrasée sur le poteau de Lopes (42e), ou de la frappe trop croisée de Shechter (18e), les Gones ont été bousculés en première mi-temps. Seul Fekir en début de match a obligé Riou à s’employer pour ne pas concéder l’ouverture du score (10e). Mais dominer n’est pas gagner. Le but de la tête Koné (0-1, 51e), à la réception d’un coup-franc de Lacazette dès le retour des vestiaires, en ait la preuve. Les Nantais ont ensuite été obligés de courir après la score, avant le but de Veretout, mais n’ont ensuite pas été en mesure de prendre l’avantage. Résultat des courses, Lyon se trouve à la 10e place du championnat, un point derrière le FCNA, 9e.

Dans le même temps, Lens recevrait le Stade Malherbe de Caen. Un match qui s’est terminé sur un score nul et vierge (0-0), où les occasions n’ont pas été légions. Les deux équipes comptent 8 points au compteur, un de plus seulement qu’Evian-Thonon-Gaillard, 18e et premier relégable.