Face à Metz (victoire 5-0), le néo-lyonnais Memphis Depay a inscrit son premier doublé en Ligue 1. Le Néerlandais semble avoir trouvé la bonne carburation, dans un système qui lui convient parfaitement.

Des débuts compliqués
Il lui aura fallu quelques matchs pour se mettre en jambes. Au moment de juger les débuts de Memphis Depay en Ligue 1, il était impossible d’occulter qu’il était complètement écarté depuis l’arrivée de José Mourinho à Manchester United (4 apparitions en Premier League et aucun but). Cette saison, il avait dû se contenter d’un doublé avec sa sélection, le 13 novembre au Luxembourg (1-3). Lors du derby (défaite 2-0), Memphis avait été l’auteur d’une heure de jeu insignifiante, ratant tout ce qu’il entreprit. Mais depuis, le renouveau du Néerlandais semble acquis. Face à Nancy (4-0), l’attaquant a provoqué un penalty transformé par Lacazette avant d’inscrire le premier but sous ses nouvelles couleurs. Contre Metz, il aura plusieurs minutes avant de rentrer complètement dans sa rencontre. Un but avant la mi-temps puis un second dès l’entame du second acte sont synonymes de son premier doublé en Ligue 1. Ses statistiques auraient pu encore être meilleures s’il avait fait preuve d’un peu plus d’égoïsme. Et si ce n’était qu’un début…

Un système idéal
Arrivé avec son statut d’international néerlandais, Memphis Depay semble se plaire dans le système tactique mis en place par Bruno Génésio (4-4-2). A droite, comme à gauche, peu importe pour l’ancien mancunien. Ses combinaisons avec Fekir, Lacazette et Tolisso font déjà merveille. Mais pas question de se relâcher puisque derrière avec Cornet, Ghezzal et Valbuena, la concurrence est accrue. Seul petit bémol pour le joueur de 23 ans, son impossibilité de jouer la Ligue Europa (l’ancien du PSV Eindhoven a déjà disputé cette compétition sous le maillot de Manchester United en première partie de saison). Une absence de marque qui pourrait être préjudiciable au moment d’affronter l’AS Roma en huitièmes de finale.

Une envie de s’acclimater
Malgré son look et son parcours de star, de la sélection néerlandaise à l’attaque mancunienne, Memphis Depay a su séduire tout l’OL en débarquant sur la pointe des pieds. Depuis son arrivée le 18 janvier dernier, Memphis a fait la démarche auprès du club pour qu’on lui trouve un professeur de français, de sa nationalité, afin de faciliter son intégration. Par ailleurs, il serait très impliqué et ferait déjà l’unanimité dans le staff de l’OL, Bruno Génésio qui a salué son humilité et son « professionnalisme ».

Un transfert presque record
L’affaire a été longue à conclure mais l’Olympique lyonnais y est arrivé. Pour 16 millions d’euros (+ 9 de bonus), le Néerlandais s’est engagé à Lyon. Les négociations ont été difficiles. Son contrat, qui porte sur quatre ans et demi symbolise sa volonté de s’inscrire dans le projet lyonnais. En recrutant Memphis Depay, l’OL confirme sa nouvelle puissance financière même si le prix est inférieur aux achats les plus chers faits par les clubs français. Le club rhodanien a réalisé son plus gros transfert durant un mercato hivernal. Avec les probables départs de Lacazette et Tolisso, Memphis sera sans aucun doute un leader dans les mois à venir. L’OL y croit fort puisque son maillot contre Nancy a été envoyé au musée du club. Ce qui laisse supposer que le Néerlandais va vraiment marquer l’histoire.

Massimiliano Riverso