Elle ne pouvait pas manquer une telle occasion. La présidente du Front National rebondit sur la petite phrase de Zlatan Ibrahimovic sur la France, ce pays de merde.

Le géant suédois est sorti de ses gonds. Dimanche soir, la défaite du PSG à Bordeaux malgré un doublé de sa part a rendu fou Zlatan Ibrahimovic qui, sur le chemin des vestiaires, s’en est violemment pris à l’arbitre et à la France, ce pays de merde. La scène a été filmée et a immédiatement créé le buzz. L’attaquant parisien a eu beau présenter ses excuses dans un communiqué, rappelant que ces mots avaient été prononcés sous le coup de la colère et avaient dépassé sa pensée, le mal était fait. Le monde politique s’est emparé lundi matin avec gourmandise de ce dérapage !

C’est d’abord le ministre des sports, Patrick Kanner, qui a rappelé à l’ordre le Suédois et le prier des présenter des excuses. En réalité, celles-ci étaient déjà en cours de rédaction au moment du tweet ministérielle, sur injonction expresse des dirigeants qataris du PSG, peu désireux de créer un incident diplomatique avec la France.

Mais la réaction la plus spectaculaire est venue ce matin de Marine Le Pen. La présidente du FN invite Ibrahimovic à quitter la France s’il ne l’aime pas. L’occasion était trop belle !

Au delà de ces postures de circonstances, le dérapage d’Ibrahimovic pourrait toutefois lui créer quelques problèmes plus concret avec le corps arbitral, voire avec la FFF qui a également exprimé sa réprobation officielle. L’avenir de la star du PSG s’inscrit-il en pointillés dans notre championnat ? Affaire à suivre…