Alors que la reprise du championnat se rapproche, Sport.fr fait les présentations des clubs de Ligue 1 au travers de la question qui tue. Après une saison difficile passée à lutter pour son maintien dans l’élite, la jeune garde de l’OGC Nice sera-t-elle en mesure cette année de faire rêver ses supporters ?

Passer d’un prometteuse 4e place à la lutte pour le maintien, ça peut laisser des traces. C’est ce qui est arrivé à l’OGC Nice entre les saison 2012/2013 et 2013/2014. Le passage du Stade du Ray à l’Allianz-Riviera ne s’est donc pas fait dans la tranquillité et il a fallu attendre les toutes dernières journées pour que les hommes de Claude Puel assurent leur place dans l’élite. Mais pourtant, il y a matière à être optimiste du côté des Azuréens. Et pour cause, les Bosetti, Maupay, Pied ou encore Esseyric ne sont plus des bleus à ce niveau et l’excuse de l’inexpérience ne pourra plus tenir. Pétris de talent, ces jeunes joueurs doivent désormais prouver qu’ils ont aussi le mental pour rester régulier tout au long d’un match, voire d’un championnat.

Car Claude Puel le sait, il ne devrait pas pouvoir compter sur des recrues confirmées. Pour le moment seuls les inconnus Julien Vercauteren et le Suédois Niklas Hult sont arrivés. En plus, son dernier rempart David Ospina a fait ses bagages et a rejoint Arsenal, Pejcinovic est parti libre pour le championnat russe, alors que la situation de son buteur Dario Cvitanich n’est pas très claire. Enfin, l’avenir de l’ancien technicien du LOSC et de l’OL sur les bords de la méditerranée est lui-même incertain. En fin de contrat au mois de juin prochain, Puel est pour le moment dans l’expectative, bien que son président Jean-Pierre Rivère assure qu’un nouveau contrat lui sera proposé d’ici peu.

Seule véritable certitude, les vétérans du club devraient sans aucun doute être au niveau. Mathieu Bodmer ne fait plus de vagues lorsqu’il évolue en défense centrale et le capitaine Didier Digard fait partie des valeur sûres du championnat de France. Difficile néanmoins de pouvoir fixer des objectifs précis à cette jeune et talentueuse équipe. Si les Aiglons démarrent sur les chapeau de roue, il y a fort à parier qu’ils feront figure de poil à gratter tout au long de la saison. Mais en cas de difficultés au démarrage, les Niçois peuvent craindre un nouvel exercice galère dans ce championnat de France.

L’équipe-type : Hassen – Palun, Bodmer, Genevois , Kolodziejczak – Digard, Mendy – Bosetti, Eysseric, Bauthéac – Cvitanich
Les transferts de l’OGC Nice :

Arrivées : Vercauteren (Lierse), Hult (Elfsborg)
Départs : Ospina (Arsenal), Pecinovic (Lokomotiv Moscou)