Le PSG n’a pas abandonné tout espoir pour Angel Di Maria. Mais ce dossier apparaît complexe à régler d’ici la fin du mercato.

Non, le feuilleton Angel Di Maria ne serait pas encore terminé. A en croire l’Equipe, le PSG espèrerait toujours finaliser l’arrivée de l’Argentin du Real Madrid d’ici la fin du marché des transferts. Nasser Al-Khelaïfi avait pourtant affirmé lors de la présentation de David Luiz avoir abandonné ce dossier devant les exigences du club espagnol. Les 65 M€ réclamés poseraient toujours problème au PSG, mais également à Manchester United et au Bayern Munich, à l’affût dans ce dossier.

Mais les dirigeants parisiens ne désespèrent pas de parvenir à convaincre leurs homologues madrilènes de revoir ce tarif à la baisse. Les deux clubs seraient d’accord sur la formule d’un prêt avec option d’achat obligatoire à l’issue de la saison, technique déjà utilisée par le PSG avec Toulouse pour Serge Aurier dans le but de contourner le fair-play financier. Le tarif réclamé à l’issue de ce prêt ferait toujours grincer des dents à Paris. Le départ d’un joueur pourrait permettre au PSG de financer cette arrivée dans trop regarder à la dépense, comme par le passé.

Ezequiel Lavezzi, qui aurait fait part de son désir de partir en cas de renfort offensif, fait figure de candidat idéal pour laisser sa place à son compatriote. Surtout que ce dernier serait déjà d’accord pour rejoindre Paris. Un point qui joue en la faveur du PSG, qui espère que cela permettra de convaincre le Real Madrid et Carlo Ancelotti de lâcher l’Argentin d’ici le 1er septembre.