Maintenant qu’il est libre de s’engager où bon lui semble, Lassana Diarra étudie actuellement ses options. Le milieu de terrain pourrait se relancer à l’Olympique de Marseille au cours des jours à venir.

Tout va bien au Vélodrome et pourtant… Après dix journées disputées en Ligue 1, force est de constater que l’Olympique de Marseille occupe logiquement la première place du classement. Les Phocéens ont enchaîné huit victoires consécutives et ils peuvent donc se vanter d’avoir pris 25 points sur 30. Actuellement, les hommes de Marcelo Bielsa possèdent sept longueurs d’avance sur le PSG (2e) et Bordeaux (3e) ce qui est tout sauf un avantage négligeable même si la saison est encore loin d’être terminée. Histoire de renforcer l’effectif d’El Loco, qui est performant depuis déjà plusieurs semaines, les dirigeants marseillais pourraient faire un effort en s’offrant un joker.

On apprend par le biais de L’Equipe qu’ils seraient entrés en contact avec Lassana Diarra et ses conseillers. Le milieu de terrain âgé de 29 ans est libre de tout engagement après avoir résilié son contrat avec les décideurs du Lokomotiv Moscou. A ce stade de sa carrière, le footballeur français pourrait voir d’un bon oeil un come-back dans l’Hexagone après avoir vécu deux années mitigées en Russie. Le natif de Paris possède la particularité de n’avoir jamais évolué au sein de l’élite tricolore. Avec Le Havre, il avait disputé 29 matches de Ligue 2 lors de la saison 2004/2005 avant de débuter un long périple à l’étranger (Chelsea, Arsenal, Portsmouth, Real Madrid, Anzhi Makhachkala et Lokomotiv Moscou).

La question est de savoir si l’OM pourrait obtenir sa signature sans problèmes. En Russie, Lassana Diarra touchait un salaire royal. Il pourrait être contraint de faire des gros efforts, sur le plan financier, afin que les portes du Stade Vélodrome s’ouvrent au cours des jours à venir. Une chose est sûre, le fait de porter le maillot de l’OM pourrait lui permettre de se repositionner sérieusement en ce qui concerne l’équipe de France (28 sélections) qui disputera l’Euro 2016 à domicile. Sa dernière sélection remonte déjà au 11 août 2010. A l’époque, les Bleus s’étaient inclinés face à la Norvège en amical (1-2).

Vincent Bogard pour Top Mercato