L’OM peut encore accrocher la troisième place, qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions, en cas de victoire face à Bastia et de faux pas de Monaco à Lorient. Saint-Etienne conserve le même espoir mathématique, mais avec une différence de buts plus défavorable. Le point complet sur les enjeux de la dernière journée de Ligue 1, à suivre en multiplex à 21h00.

Accès au multiplex

Pour le champion, la messe est dite. Le Paris SG est déjà sacré, on le sait. Il pourrait même terminer la saison avec un bel écart sur son dauphin, l’Olympique Lyonnais, qui accuse 8 points de retard avant cette ultime journée. Paris accueille Reims, qui a sauvé sa peau en L1 et visitera probablement la capitale en mode touristes, tandis que l’OL se déplace à Rennes, qui aura à coeur de bien finir la saison devant son public.

Pour le maintien, les jeux sont également faits. Lens, Metz et Evian-Thonon-Gaillard sont relégués. ce dernier peut nourrir des regrets de descendre en tant que 18e, une place qui sera synonyme de maintien à partir de la saison prochaine !

La troisième place ne vaut pas vraiment 30 millions d’euros

Reste la lutte pour l’Europe. La troisième place est qualificative pour un tour préliminaire de la Ligue des champions qui s’annonce très difficile, face aux autres grands placés d’Europe. Cette troisième place ne vaut donc pas vraiment 30 millions d’euros, comme certains raccourcis le laissent à penser. Mais ce podium fait néanmoins rêver tout le monde et en particulier les dirigeants de l’Olympique de Marseille, qui en ont fait un objectif majeur.

Pour arracher cette troisième place, l’OM doit battre Bastia au Vélodrome… et mise sur un faux pas de Monaco à Lorient. Un scénario parfaitement crédible. Marseille, surmotivé, sera naturellement largement favori à domicile face à des Batiais qui ont assuré leur maintien. Quant aux Monégasques, privés de leur citadelle Abdennour en défense centrale, ils ne sont clairement pas assurés de la victoire sur la pelouse des Merlus. Un match nul les reléguerait à la troisième, voire à la quatrième place si Saint-Etienne venait à battre Guingamp, ce qui est plus que probable.

Bordeaux, jamais à la lutte pour la C1, fera aussi bien que deux des trois

La seule et unique certitude dans la lutte pour l’Europe, avant cette dernière journée, est que Bordeaux, qui inaugure son nouveau stade, terminera la saison à la 6e place. Une place qui sera qualificative pour l’Europa League si le PSG remporte la Coupe de France face à Auxerre. Ironie du sort, deux des trois clubs précités, Marseille, Monaco et Saint-Etienne, ne feront finalement pas mieux que les Girondins et accompagneront ces derniers dans cette deuxième coupe d’Europe.