Quatrième victoire de suite pour l’Olympique de Marseille qui devient leader de la Ligue 1, après son match de la 6e journée de Ligue 1 face à Rennes (3-0). Les Phocéens ont démontré qu’il faudrait compter sur eux cette saison. Auteur d’un doublé, André-Pierre Gignac prend la tête du classement des buteurs.

Cette équipe de l’Olympique de Marseille n’en finit pas de séduire. Certes, les Phocéens manquent parfois de précision technique dans leurs enchaînements et la prise de risque de milieux de terrain peut aboutir sur des grosses occasions des adversaires, comme lorsque Paul-Georges Ntep butait sur Steve Mandanda après seulement trois minutes de jeu. Ou que le même Ntep oubliait Toïvonen sur un nouveaux contre des Bretons, préférant tenter sa chance seul sans grand succès (14e). Mais dans ce championnat de France plutôt morose, la volonté olympienne de toujours aller vers l’avant fait vraiment du bien. Volonté de jouer qu’il est forcé d’imputer à Marcelo Bielsa.

Mais la grande force du technicien argentin est aussi surement d’avoir fait d’André-Pierre Gignac le buteur qu’il était à Toulouse. L’attaquant de l’OM n’a pas eu besoin de 10 occasions pour inscrire un doublé, qui fait de lui le meilleur buteur de de la Ligue 1. Une Papinade pour reprendre un centre de Dja Djédjé mal repoussé par Costil (1-0, 50e) et une superbe frappe croisée après un subtil contrôle pour mettre la défense rennaise (2-0, 63e) ont permis à l’OM de se mettre sur la bonne voie. L’attaquant français s’est même permis de repousser sur sa ligne une tentative de Toïvonen après un corner (87e).

Alessandrini dans le temps additionnel parachèvera le succès olympien sur un superbe coup franc (3-0, 90+3). Ce succès permet à l’OM de provisoirement prendre la tête du championnat de France, grâce à une meilleure différence de buts que Bordeaux et en attendant que le LOSC dispute sa rencontre face à Montpellier dimanche. Mais qu’importe le classement dimanche soir : l’OM va bien et cela se voit sur le terrain. Preuve de la nouvelle ambiance autour de l’équipe phocéenne, la sortie de Morel sous les acclamations du public marseillais. Comme quoi tout arrive et il n’en faudra surement pas plus aux supporters marseillais pour se mettre à rêver d’un titre de champion en fin de saison.