Comme sur la pelouse du PSG (2-0) et de Lyon (1-0), l’OM a chuté à Monaco (1-0). Des difficultés chez les autres gros du Championnat empêchant les joueurs de Marcelo Bielsa de prendre le large au classement.

L’OM a raté l’occasion. Quelques heures après la défaite du PSG à Guingamp (1-0), le leader n’a pas su faire le trou en tête du classement en s’inclinant à son tour à Monaco (1-0). Je ne suis pas en colère, a tempéré Marcelo Bielsa, selon qui son équipe méritait mieux en Principauté. On n’a pas concédé beaucoup d’occasions, avec un peu plus de réussite, on aurait pu gagner ce match. C’est une grosse déception par rapport aux résultats des autres équipes mais aussi parce que nous n’avons pas encore gagné face à l’un de nos concurrents directs à l’extérieur, a analysé l’entraîneur phocéen, qui a mis le doigt sur un l’une des principales difficultés de son équipe depuis le début de la saison : son incapacité à faire la différence face aux autres gros.

Après le PSG (2-0) et Lyon (1-0), c’est Monaco qui a montré à l’OM le chemin qui lui restait à parcourir pour écraser l Ligue 1. On n’est pas encore au point, a résumé Rod Fanni sur le site officiel du club. C’est sévère mais quand on ne fait pas ce qu’il faut, on ne peut se prendre qu’à nous-mêmes et accepter même si on n’a pas envie de l’accepter. Quand on jouait à une ou deux touches de balle, on arrivait à déstabiliser l’adversaire. C’est un manque d’expérience, a ajouté le défenseur central. Même son de cloche du côté de son capitaine Steve Mandanda, pour qui la différence s’est faite au niveau du réalisme : On avait dominé au niveau du jeu en créant cinq ou six occasions devant le but adverse. Les problèmes défensifs ont été plutôt rares. Les actions dangereuses de notre adversaire proviennent d’erreurs ponctuelles de notre part.

Alors que Lyon est revenu à deux points après son succès à Caen et que le PSG ne compte toujours qu’un petit point de retard, l’OM a également raté l’occasion de s’adjuger le titre honorifique de champion d’automne. Le club de la capitale pourrait en profiter pour lui mettre la pression la semaine prochaine lors de la dernière journée avant la trêve : le PSG recevra Montpellier le samedi à 17h, alors que l’OM sera opposé à Lille le dimanche à 14 heures au Vélodrome. Il reste un match la semaine prochaine, il faudra bien finir pour partir en vacances tranquille, a prévenu l’entraîneur marseillais. On se doit de terminer en tête après les efforts fournis durant la première moitié de saison. Il faut aussi finir sur une bonne note à domicile pour nous et nos supporters, a confirmé Benjamin Mendy au micro de Canal+.