Saint-Etienne est attendu au tournant après son élimination en Ligue Europa. Une désillusion à faire oublier dès dimanche sur la pelouse de Nice à l’occasion de la 18e journée de Ligue 1.

Saint-Etienne a quitté l’Europe par la petite porte cette semaine. Six matches pour cinq nuls et une défaite contre le Dnipro jeudi (2-0) alors qu’un succès aurait permis aux Verts de se qualifier pour les 16e de finale de la Ligue Europa en sortant d’un groupe largement à leur portée. Mais pas le temps de gamberger. S’ils veulent retrouver la scène européenne, il va vite falloir oublier. Et ce dès dimanche à Nice, histoire de conforter cette belle 4e place au classement. Ce n’est pas facile de passer à autre chose mais il le faut, a réclamé Christophe Galtier, dont les propos ont été relayés par But!. On a tout fait pour passer, c’est donc une déception mais pas un échec.

Comme il l’avaient fait la saison passée en se relevant de leur élimination en barrages de cette C3 par les Danois d’Esjberg, les Stéphanois doivent relever rapidement la tête. Nous devons nous servir de ce vécu européen pour l’avenir et on ne doit pas laisser courir le match contre Nice parce qu’on est déçus. Si on veut se montrer ambitieux, il faut réussir un très bon résultat là-bas, a ajouté le technicien forézien, toujours privé sur la Côte d’Azur de Mevlut Erding, Jérémy Clément et François Clerc, dont les retours ne sont pas attendus avant janvier. C’est donc avec un groupe amoindri que l’ASSE, qui n’avait plus perdu depuis onze matches toutes compétitions confondues avant jeudi, va tenter de finir au mieux cette phase aller.