L’attaquant international ivoirien avait été cité à plusieurs reprises du côté de l’Olympique de Marseille pour sa relation privilégiée avec Rudi Garcia.

Tout est parti de l’arrivée de Rudi Garcia à Marseille. Comme j’ai toujours travaillé avec Rudi Garcia ; les gens se sont donc dits que je le rejoindrai une fois de plus. Qui dit Gervinho dit Rudi Garcia. Qui dit Rudi Garcia, dit Gervinho. Mais je ne pense pas que c’est le moment de quitter la Chine où je viens d’arriver. C’est trop tôt pour parler de départ. Mais je suis content pour Rudi. Il a trouvé un bon challenge où il a la liberté de travailler et de mettre ses idées en place. Il va faire franchir à l’Olympique de Marseille beaucoup de paliers car c’est un technicien formidable. Quelle serait ma réaction si Marseille décidait de vous associer à ce projet ? Qu’ils discutent avec mon club ! C’est simple, qu’ils discutent avec mon club. Dans le foot, il ne faut jamais dire jamais. On ne sait jamais de quoi l’avenir peut-être fait. En plus, j’ai une relation particulière avec Rudi Garcia. Mais aujourd’hui, je suis dans un club où je me sens bien ; où je me sens investi d’une mission, celle de faire progresser et connaitre le football chinois. C’est un défi très excitant. Pour l’instant, on ne parle donc pas de départ.