Franck Kita, DG délégué du FC Nantes, répond aux propos tenus par René Girard. Le fils du président nantais ne s’en laisse pas compter et dézingue l’ancien entraîneur nantais.

Dès le départ, des doutes ont surgi sur ce curieux attelage entre René Girard et le FC Nantes. Avant la mi-championnat, les deux camps se sont séparés et le moins qu’on puisse dire c’est que la vaisselle vole. René Girard, l’ancien coach du FCN avait traité Waldemar Kita de menteur lundi soir, Franck Kita, le fils du président nantais, a réagi de manière virulente mardi soir. C’est un pur scandale, s’est insurgé Franck Kita au micro de Canal + Sport. Je vais peut-être me mettre à dos une partie de la profession, ce n’est pas très grave, mais ces propos sont scandaleux et immoraux.

Regrette-t-il d’avoir engagé René Girard cet été ? On ne regrette pas, on voulait passer un cap. Monsieur Girard a été champion de France avec Montpellier, il a un gros CV que ce soit en tant que joueur ou entraîneur. Je ne pensais pas à ce point être usurpé de la sorte… Franck Kita met également en cause les méthodes de Girard sur le recrutement estival : Tous les joueurs qui connaissent le championnat de France nous ont été refusés [par Girard]. Il fallait toujours passer par des agents étrangers… Mais, que voulez-vous, on lui avait laissé les clés du camion ?

On s’est mis à dos tout le monde, la presse, nos supporters, poursuit le DG nantais. On s’est même mis à dos les gens du club car il [Girard] ne communiquait avec personne. Du plus petit maillon au plus haut. Il nous a laissés dans une belle situation, on est 19e aujourd’hui. Je pensais qu’il aurait au moins la courtoisie et l’honnêteté intellectuelle de ne pas rebondir et d’inventer des situations. Mais, je pense que la mémoire doit lui faire défaut. Il réécrit l’histoire, c’est dommage !

Onze jours après avoir quitté le FC Nantes, René Girard est sorti de son silence pour donner une version de l’histoire qui n’a pas plus du tout FC Nantes. Après la déroute face à l’Olympique Lyonnais (0-6), Waldemar Kita avait accusé son entraîneur de l’avoir lâché. René Girard lui a répondu à sa façon : Il est très fort pour retourner les choses en sa faveur. C’est un menteur.  Il affirme s’être préparé à diriger la séance d’entraînement du jeudi matin et d’avoir reçu un coup de téléphone juste avant de pénétrer sur le terrain. Il m’a demandé tout simplement si j’avais un avocat pour régler les problèmes administratifs puisqu’il avait décidé de ne pas continuer la route avec moi, détaille René Girard. Au passage, l’ex-entraîneur des Jaune et Vert n’a pas manqué d’égratigner aussi José Touré, son ancien partenaire pourtant aux Girondins de Bordeaux : il qualifie celui qui est chargé de la performance au FC Nantes d’être le fou du roi, de lui avoir savonné la planche, notamment lors de la non-venue de Charles N’Zogbia. Cela a été le déclencheur de tous les problèmes, convient René Girard. Il a démonté ce que je faisais.