Alors que la reprise du championnat se rapproche, Sport.fr fait les présentations des clubs de Ligue 1 au travers de la question qui tue. Pour sa première année sur le banc d’une équipe de Ligue 1, Willy Sagnol veut redonner du plaisir aux supporters des Girondins. Mais l’ancien latéral droit des Bleus arrivera-t-il à allier spectacle et résultats ?

Avec Claude Makelele, Willy Sagnol sera l’entraîneur le plus scruté du championnat de France. Après trois années mitigées de l’ère Francis Gillot (avec tout de même une Coupe de France et deux participations européennes), les Girondins vont démarrer l’édition 2014/2015 de Ligue 1 avec un tout nouvel état d’esprit. Il faut dire que dès sa conférence de presse d’intronisation, Sagnol n’a pas pris de gants en déclarant que Bordeaux avait besoin de retrouver du spectacle. Un tacle à peine caché pour son prédécesseur, qu’il avait par la suite justifié : Les gens viennent au stade pour voir des buts. Le foot est ainsi. On ne peut pas rentrer dans un match pour faire 1-0 ou 0-0… En venant à Bordeaux, j’ai envie de faire mieux que ce qui a été fait jusqu’à maintenant.

Evidemment, pour sa première année sur le banc des Girondins, Sagnol ne manquera pas d’être comparé à un autre rookie, qui avait fait ses débuts sur le banc bordelais en 2007 : Laurent Blanc. Il sera néanmoins difficile de faire aussi bien que l’actuel coach du PSG. Pour rappel, lors de ses deux premières saisons, Blanc avait terminé deuxième du championnat de France, avant de remporter l’édition 2009, dernier titre de champion en date des Marine et Blanc. Mais à l’époque, le PSG ne disposait pas des moyens qatariens, alors que Monaco n’avait pas encore été repris par un milliardaire russe. A l’image de Marseille, Saint-Etienne, Lyon ou Lille, Bordeaux jouera donc l’autre championnat. Celui des équipes qui visent la dernière marche du podium.

Mais pour le moment, le recrutement n’a pas vraiment été à la mesure des ambitions bordelaises. Si Khazri est une recrue de choix et que le retour de prêt de Plasil fera forcément du bien à une équipe en déficit technique la saison passée, les jeunes Pallois, Sacko et Sala, tous de retour de prêt, auront leurs preuves à faire. D’autres joueurs devraient néanmoins venir rejoindre la Gironde avant la fin du mercato. Mais pour le moment, Willy Sagnol va devoir se débrouiller avec sensiblement le même effectif que la saison passée. Et même s’il apportera sa fraîcheur et son expérience, l’ancien latéral droit des Bleus ne pourra pas forcément faire de miracles.

L’équipe-type : Carrasso – Mariano, L.Sané, Planus, Poundjé – Plasil, Sertic – Rolan, Khazri, Maurice-Belay – Diabaté

Les transferts :

Arrivées : Khazri (SC Bastia), Sala (r.p.), Pallois (r.p), Sacko (r.p.), Plasil (r.p.), Savic (r.p.), Laborde(r.p.).

Départs : N’Guemo (f.c.), Hoarau (f.c.), Henrique (f.c.), Bellion (f.c.)
Chalme (f.c.), Bréchet (f.c.), Castro (p.), Savic (f.c.), Olimpa (f.c).