Il s’est fait attendre mais son arrivée est désormais officielle : le nouvel entraîneur de l’OM Marcelo Bielsa atterrira à Marseille samedi pour prendre ses fonctions dans la cité phocéenne. Une arrivée longue à se dessiner et qui soulève trois points majeurs.

Bielsa à Marseille samedi
Le mystère sur l’arrivée de l’entraîneur argentin, qui pesait depuis plusieurs jours et dont on attendait l’issue finale, a fini par se désépaissir. Alors que les médias l’attendaient dans le hall de l’aéroport de Marseille mardi soir, Marcelo Bielsa n’atterrira finalement que samedi, comme annoncé par l’OM. El Loco débarquera seul, son bras droit Diego Reyes ayant déjà pris ses quartiers à la Commanderie depuis plus d’une semaine, scrutant et notant les moindres détails pour Bielsa, de l’effectif olympien à l’état du terrain en passant par les chambres et les restaurants. Le nouveau boss de l’OM arrivera donc en patron affirmé, prêt à prendre ses fonctions au centre d’entraînement marseillais après un entretien avec Vincent Labrune, prévu dans la foulée de son arrivée.

Le staff prend forme
Pour l’heure, seul le Chilien Diego Reyes, homme de confiance de Marcelo Bielsa, a été officialisé aux côtés de l’Argentin. Mais selon L’Equipe, ce dernier devrait être également accompagné de Fabrice Olszewski, traducteur-interprète basé au Chili, et de Javier Torrente, proche et adjoint de Bielsa de 1996 à 2004. En revanche, Gabriel Heinze n’a toujours pas fait part de sa décision tandis que Manuel Amoros, un temps pressenti pour intégrer le staff technique de l’Argentin, devrait finalement rester à quai. Toujours selon le quotidien français, côté marseillais, l’actuel entraîneur des gardiens Laurent Spinosi et l’entraîneur adjoint Albert Emon ne seront pas conservés la saison prochaine. L’interrogation demeure toujours pour Franck Passi mais pas pour le préparateur physique Christophe Manouvrier, qui fera bel et bien partie du staff de Marcelo Bielsa, au même titre que l’équipe médicale, conservée par le club. L’OM version 2014-2015 sera donc un savant mélange de Sud-Américains proches de l’ancien sélectionneur argentin et de membres actuels du club phocéen.

Quelle équipe pour Bielsa ?
Après avoir observé plusieurs matchs de l’OM, dont le déplacement à Montpellier où il était en tribunes, Marcelo Bielsa a tranché dans le vif. Dans un premier temps, selon les informations de RMC, l’Argentin n’aurait pas été séduit par Alayxis Romao et Benoît Cheyrou dont il souhaiterait se séparer. Plus étonnant, André Ayew n’entrerait pas non plus dans ses plans et pourrait être poussé vers la porte de sortie. En revanche, Bielsa aimerait conserver dans ses rangs André-Pierre Gignac, auteur d’une excellente saison, ainsi que le défenseur camerounais Nicolas Nkoulou. Le mystère plane toujours autour de Steve Mandanda et Mathieu Valbuena, un temps désireux de quitter le navire mais qui pourraient finalement être séduits par le nouveau projet marseillais. L’entraîneur argentin compterait d’autre part faire revenir deux joueurs en prêt, Morgan Amalfitano (West Bromwich) et Jordan Ayew (Sochaux), et aurait également un oeil sur le jeune espoir chilien actuellement à l’essai, Brandon Olivares (Deportes Iquique). L’empreinte sud-américaine se confirme peu à peu puisque selon le Corriere dello Sport, la première recrue de l’OM serait bien Ever Banega. L’international argentin a annoncé son départ des Newell’s Old Boys sur son compte Twitter et devrait accompagner Marcelo Bielsa à Marseille après le Mondial.