Il n’y a plus aucun suspense en ce qui concerne Toni Kroos. La saison prochaine, le milieu de terrain allemand portera le maillot du Real Madrid conformément à son souhait.

Juste une histoire de jours. Dimanche (demain), l’équipe d’Allemagne disputera la finale de la Coupe du monde contre l’Argentine. Bien entendu, la Nationalmannschaft pourra compter sur Toni Kroos qui a marqué 2 buts et délivré 4 passes décisives depuis le début du tournoi. Le futur ex-joueur du Bayern Munich est clairement au top depuis le début de la compétition brésilienne et les joueurs de l’Albiceleste devront le surveiller comme le lait sur le feu. Une fois que le Mondial sera terminé, deux scénarios se dessineront pour le natif de Greifswald. Si l’Allemagne triomphe, alors tout le groupe défilera dans les rues de la capitale, autrement dit Berlin, mardi prochain.

En cas de revers contre l’Argentine, la Nationalmannschaft recevra un accueil moins royal. Toni Kroos aurait alors déjà le regard tourné en direction de Madrid. Il pourrait faire une simple escale à Munich afin de récupérer une partie de ses affaires avant de s’envoler pour l’Espagne. Dans tous les cas, ces deux options ne compromettront pas son transfert chez les Merengue. D’après As et Marca, la transaction pourrait être actée la semaine prochaine. Les chiffres majeurs sont déjà connus. La Casa Blanca a accepté de débourser 25 millions d’euros afin de déloger Toni Kroos du Bayern. Dans la capitale ibérique, l’Allemand devrait bénéficier d’un contrat jusqu’en juin 2019 et d’un salaire annuel estimé à 5 millions d’euros.

La seule interrogation pour les socios du Real est la suivante : à quelle date Toni Kroos reprendra-t-il le chemin de l’entraînement ? L’entraîneur Carlo Ancelotti aimerait bien l’avoir à sa disposition entre le 1er et le 5 août. Mais le possible futur champion du monde pourrait bénéficier de quelques jours de vacances en plus après avoir vécu une saison éprouvante. Du côté, de l’Allianz Arena, on fait plutôt grise mine. Même si la vente de Toni Kroos rapportera un joli magot, le départ de ce dernier va affaiblir l’équipe de Pep Guardiola qui l’avait beaucoup aligné lors de l’exercice 2013/2014 (51 matches, 4 buts). En janvier prochain, Toni Kroos pourrait être un candidat sérieux pour le Ballon d’Or aux côtés de son compatriote Thomas Müller ou encore de Lionel Messi. Au final, le Real pourrait donc s’offrir un Galactique en pleine ascension vers la gloire.

Vincent Bogard pour Top Mercato