Alors que Zinédine Zidane a parfaitement réussi ses débuts samedi soir dans le costume d’entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti a donné son sentiment sur la politique menée par Florentino Pérez. Et l’Italien n’a visiblement pas digéré son éviction en fin de saison dernière.

Malgré la victoire en Ligue des Champions en mai 2014, le technicien italien n’avait pas résisté à la saison blanche effectuée par les Merengue l’année suivante. Quelques mois après lui, c’est Rafael Benitez qui a payé au prix fort l’exigence des dirigeants madrilènes en matière de résultats. Le technicien espagnol ne sera resté que 5 mois au Real Madrid…un choix que ne comprend absolument pas Ancelotti.

Cette fois-ci c’est difficile de comprendre la décision du président. Je sais que le travail de l’entraîneur est toujours lié avec les résultats sportifs, je sais également que notre travail est toujours débattu. Mais cette fois ci c’est vraiment difficile de comprendre la décision de Florentino Pérez. Il a seulement disputé la moitié de la saison, s’est étonné le coach italien qui rejoindra le Bayern Munich en fin de saison après le départ de Pep Guardiola.

Lors de cette interview accordée au média chinois Sina Sports, l’ancien technicien du PSG est également revenu sur la nomination de Zidane. Le Français sera le 5e entraîneur du club espagnol depuis 2009 et Ancelotti ne comprend absolument pas cette stratégie. Toutes ces arrivées et départs d’entraîneurs font que nous nous posions des questions qui doivent avoir une réponse : Est-ce vraiment toujours la faute de l’entraîneur, est-ce toujours lui qui se trompe ? Chacun peut en tirer sa propre conclusion, a-t-il poursuivi. Florentino Pérez a déjà limogé 10 entraîneurs depuis son élection…De quoi mettre une certaine pression sur l’ancien numéro 10 des Bleus.

Romain Boselli pour Top Mercato