Le Real Madrid débute sa saison en Liga par la réception du promu Cordoba, lundi. Une nouvelle occasion pour Karim Benzema de mettre fin à son incroyable série de 16 matches sans but en club.

Comme à son habitude, Karim Benzema n’a pas vécu un été tranquille du côté de Madrid. Malgré une Coupe du monde mitigée, avec tout de même 3 buts inscrits, l’attaquant a obtenu ce qu’il désirait avec une prolongation de contrat et une revalorisation salariale au Real Madrid. Pas de quoi pousser les médias espagnols à le laisser souffler en évitant d’avancer l’arrivée d’un nouveau concurrent de poids en attaque. Les noms de Luis Suarez, avant son départ au Barça, et surtout de Radamel Falcao sont régulièrement cités. Pour moi le Real Madrid est le meilleur club du monde et c’est normal qu’il souhaite recruter des attaquants, a répliqué le principal intéressé en habitué de ces rumeurs après la Supercoupe d’Europe remportée devant le FC Sévillé.

Comme en équipe de France


Le problème est que l’international français, auteur de 17 réalisations en Liga la saison passée, ne fait rien pour donner tort aux médias ou rassurer ses dirigeants : cela fait désormais 16 matches qu’il n’a plus marqué avec le Real Madrid, depuis son but lors du Clasico du 16 mars dernier. Une incroyable disette rappelant celle qu’il a connue en équipe de France, avec 1222 minutes sans trouver le chemin des filets entre juin 2012 et octobre 2013, et qu’il a prolongée en restant muet lors de la double confrontation devant l’Atletico Madric en Supercoupe d’Espagne (1-1, 0-1). Je suis très content de Benzema et je n’ai pas besoin d’une autre solution, a balayé Carlo Ancelotti, interrogé sur la nécessité d’acheter un autre attaquant à l’issue du match de vendredi contre les Colchoneros. Face au promu Cordoba, lundi, pour la 1ère journée de Liga, la prestation de l’ancien Lyonnais sera donc particulièrement observée.

Pas de concurrent crédible


Contre l’Atletico, il n’a pas démérité, se montrant disponible et plutôt inspiré dans ses choix, sans toutefois parvenir à se montrer décisif dans la zone où il est le plus jugé, à savoir devant le but adverse. Alvaro Morata parti à la Juventus Turin un an après le départ de Gonzalo Higuain, Benzema ne possède pas de concurrent crédible à son poste, Ancelotti espérant faire de Jésé sa doublure quand ce dernier sera de retour de blessure. L’arrivée de James Rodriguez offre néanmoins la possibilité au technicien madrilène de changer son schéma tactique, avec l’intégration d’un faux numéro 9, ou de repositionner Cristiano Ronaldo en pointe, poste qu’il a déjà occupé au Real ou en club. Il reste également un peu moins d’une semaine aux dirigeants merengue pour réinvestir la somme issue du transfert d’Angel Di Maria pour un attaquant. Car Benzema ne sera jamais tranquille au Real Madrid…

F.S