Ce mercredi 20 décembre à 20 h 50 aura lieu la 19e et dernière journée de la phase aller de la Ligue 1. Un multiplex avec 10 matchs et des objectifs bien différents. Petit tour d’horizon :

 

SC Amiens – FC Nantes : 

Un match entre le 13e (21 pts) et le 5e (30 pts). Pour Nantes une victoire et l’année se terminerait bien avec l’assurance de rester tout près de Marseille avant la trêve. En cas de victoire Amiens peut finir dans la première partie de tableau alors que le club découvre la Ligue 1 pour la première fois de son histoire.

 

SCO Angers – Dijon FCO :

Match entre le 19e (15 pts) et le 8e (24 pts). Angers est en panne de victoire et se trouve dans la zone rouge. Une victoire et le SCO pourrait revenir sur le barragiste lillois. Dijon va bien et peut même terminer 6e de la phase aller avec un succès ainsi qu’avec des résultats défavorables pour ses concurrents directs.

 

Bordeaux – Montpellier HSC :

Matche entre le 11e (23 pts) et le 15e (20 pts). Bordeaux doit absolument gagner avec un entraîneur qui ne fait plus l’unanimité au sein des supporters des Marine et Blanc qui demandent même sa démission. Ils doivent marquer pour sortir de la crise et finir l’année dans le ventre mou du classement. Problème en face se dresse la meilleure défense de Ligue 1 qui peut également se retrouver tout près des places européennes.

 

EA Guingamp – Saint-Etienne :

Match entre le 12e (23 pts) et le 16e (20 pts). Dynamique diamétralement opposée avec une équipe de Guingamp qui est en forme avec 3 matchs sans défaite et qui reste sur un 4-0 à domicile. Une victoire et ils se rapprocheraient de la 7e place. En face, Saint-Etienne s’enfonce très dangereusement dans les profondeurs du classement. Privés de Stéphane Ruffier et Loïc Perrin, les partenaires de Remy Cabella ont perdu toutes confiances et peuvent se retrouver barragiste à la fin de l’année.

 

LOSC – OGC Nice :

Match entre le 18e (18 pts) et le 6e (26 pts). Nice va bien mieux avec un enchainement de bons résultats. Les Aiglons restent sur 4 victoires en championnat. Objectif conserver sa 6e place et se rapprocher du FC Nantes. Pour Lille, la situation commence à être grave avec une place de barragiste et une victoire permettrait de respirer et revenir à la 14e place de Ligue 1. Une obligation car l’hiver devrait être long du côté du LOSC et pour ses dirigeants.

 

Marseille – Troyes :

Match entre le 4e (35 pts) et le 14e (21 pts). Marseille veut reprendre sa marche en avant après la défaite contre Lyon. Une victoire et l’OM recolle au podium de la Ligue 1. Troyes de son côté peut descendre aux 16 ou 17e rang en cas de défaite. Un bon résultat et le promu peut finir dans la première partie de tableau.

 

FC Metz – RC Strasbourg :

Match entre le 20e (8 pts) et le 9e (24 pts). Un derby “Alsace vs Lorraine” n’est jamais un match comme les autres. Metz va mieux avec 4 points sur 6 possibles et peut encore espérer se maintenir en Ligue 1. Un succès et les Messins peuvent revenir à 4 points du 19e et 7 du barragiste. Pour Strasbourg, l’équipe est en forme et le succès contre Paris a galvanisé le promu Alsacien. Incroyable mais avec une victoire et un concours de circonstances le Racing peut se retrouver 6e de Ligue 1.

 

AS Monaco – Stade Rennais :

Match entre le 2e (38 pts) et le 7e (25 pts). Monaco peut rester à 9 points du PSG mais surtout rester et être assuré de finir dauphin des Parisiens ainsi que devenir vice-champion d’automne. Pour Rennes, un succès et l’année se terminerait en beauté avec une 6e place. Sabri Lamouchi attend beaucoup de ses hommes qui peuvent faire tomber les joueurs de Leonardo Jardim.

 

Paris – SM Caen :

Match entre le 1er (47 pts) et le 10e (24 pts). Paris part largement favori avec un dernier match de la saison à domicile. Les hommes d’Unai Emery peuvent finir avec 50 points sur 57 possibles. Pour Caen, un exploit au Parc et la 6e place pourrait tendre les bras aux hommes de Patrice Garande.

 

Toulouse FC – Lyon :

Match entre le 17e (19 pts) et le 3e (38 pts). Toulouse peut s’enfoncer dans la zone de barragiste ou revenir aux alentours de la 14e place. Match dans un Stadium plutôt chaud car depuis plusieurs semaines, les supporters et l’entraîneur Pascal Dupraz ont entamé une sorte de divorce. Pour Lyon un succès et Marseille ne pourrait plus revenir à la troisième place. Mieux encore l’OL peut terminer deuxième en cas de résultat positif combiné à une défaite ou un nul de Monaco. Lyon veut bien finir l’année 2017 en Ligue 1.