Si le club de la capitale française n’a pas prévu de plan spécial pour réintégrer Neymar dans le 11 titulaire, le PSG discute avec les ultras pour tenter d’apaiser la situation. Les dirigeants tenteraient de bannir banderoles et chants insultants pour le retour de Neymar au Parc des Princes. Il reste cependant difficile d’imaginer les supporters réserver un accueil chaleureux à leur numéro 10 après cet été tumultueux. La réponse pourrait très vite arrivée puisque le Brésilien est opérationnel et devrait faire partie du groupe qui affronte Strasbourg samedi prochain…