C’est la stupéfaction ce matin en Catalogne. Le PSG a bloqué les négociations avec le Barça par Neymar, refusant le principe d’un prêt avec option d’achat et privilégiant la piste du Real Madrid, qui propose un recrutement en cash. Le Barça tombe de haut.

Le Barça a le sentiment d’avoir tout essayé pour faire revenir Neymar et considère désormais la position du PSG comme intransigeante. Le club catalan ne s’attendait pas à ce que les dirigeants parisiens rejettent toutes ses propositions. En proposant un prêt avec une option d’achat forcé l’été prochain, le Barça pensait avoir fait fléchir le PSG, qui aura du mal à retenir Neymar contre son gré. Mais cette offre était loin d’être décisive.

Le Barça a sous-estimé la concurrence du Real Madrid

Le refus du PSG de négocier une cession semble ferme, mais le Barça garde les négociations ouvertes, conscient qu’à tout moment les choses peuvent évoluer. La situation du footballeur est insoutenable et le club français sera contraint lui trouver une porte de sortie. Le PSG a désormais cette offre de 160 millions d’euros entre les mains, sur la base d’un paiement en deux ans.

Mais le Barça découvre aussi que l’intransigeance du PSG est la conséquence des mauvaises relations entre les deux clubs et à l’émergence d’autres options pour le joueur. La Juventus et surtout le Real Madrid sont des pistes bien réelles. Plus encore que de rater Neymar, la perspective que ce dernier rallie le grand rival madrilène ulcère les dirigeants du Barça.

La partie de poker menteur peut continuer. Mais chacun devra abattre ses cartes au plus tard le 2 septembre, date du clôture du marché des transferts.