Élément incontournable du Stade Rennais à seulement 17 ans, Eduardo Camavinga fait déjà tourner la tête des plus grands clubs d’Europe. Le FC Barcelone, le Borussia Dortmund et le Real Madrid sont prévenus, il faudra mettre au moins 70 M€ sur la table pour recruter le prodige français.

Depuis la saison dernière et sa masterclass contre le PSG en finale de la Coupe de France, Eduardo Camavinga est dans le viseur de plus grandes écuries européennes. Et pour cause, à seulement 17 ans, le milieu de terrain français est devenu la pièce maîtresse du Stade Rennais, actuellement 3e de Ligue 1. Sans trop de surprise, le président du club breton, Olivier Létang, révélait début janvier avoir été approché pour sa pépite. « Eduardo Camavinga, aujourd’hui, on veut le garder. S’il y a la possibilité de le vendre à une équipe de Ligue 1 ? Oui, mais la question ne se pose pas aujourd’hui. Si on a été approché par des clubs européens ? Oui ».

D’après les informations du média allemand Bild, le Borussia Dortmund aurait décidé de passer la seconde pour attirer le prodige de 17 ans en Bundesliga l’été prochain. Après le recrutement d’Erling Haaland contre 20 M€ cet hiver, le BVB serait prêt à poser 50 M€ sur le crack de Ligue 1 à la fin de la saison. Une perspective qui n’emballe pas vraiment les dirigeants rennais, qui espèrent obtenir au moins 70 M€ de la vente du joueur. Le Barça et le Real sont prévenus, il faudra casser sa tirelire.