Sandro Rosell a été relaxé ce mercredi dans une affaire de blanchiment d’argent, nous apprend la presse espagnole.

L’ancien président du FC Barcelone se trouvait depuis deux ans en préventive, mais la justice espagnole l’a acquitté faute de preuves.

L’homme de 55 ans était accusé d’avoir blanchi des commissions en lien avec les droits audiovisuels des matchs de la sélection brésilienne et le contrat de sponsoring de Nike.