La célébration des joueurs turcs lundi soir au Stade de France n’est pas passée inaperçue. Après le but égalisateur de Kaan Ayhan, le latéral droit et ses coéquipiers ont effectué un salut militaire. Un geste qui a poussé l’UEFA à ouvrir une enquête aujourd’hui.

Après le but victorieux de Cenk Tosun à la dernière minute face à l’Albanie, les hommes de Senol Günes avaient déjà célébré leur succès par un salut militaire. Rebelote lundi soir face à la France, après l’égalisation turque, puis en fin de rencontre. Un geste qui a rapidement attisé la polémique suite à l’intervention de l’armée turque en Syrie dans des zones occupées par les Kurdes.

La ministre française des Sports, Roxana Maracineanu, a vivement réagi de son côté, exigeant une “sanction exemplaire” de la part de l’UEFA. Une requête entendue aujourd’hui par l’UEFA qui vient d’ouvrir une enquête suite à ces incidents. La Confédération européenne pourrait notamment reprocher à la fédération turque, « l’utilisation d’un événement sportif pour diffuser un message politique provocateur ».