Appelé pour pallier le forfait de Steve Mandanda, Stéphane Ruffier sera bien le gardien numéro 2 de l’équipe de France à la Coupe du monde. Didier Deschamps a confirmé cette hiérarchie, avec Mickaël Landreau en numéro 3.

De vacancier à gardien numéro 2 des Bleus au Brésil, il n’y a qu’un pas que Stéphane Ruffier a bien franchi. Didier Deschamps a confirmé que le gardien de Saint-Etienne remplacerait Steve Mandanda numériquement mais également dans la hiérarchie à son poste en équipe de France. Simple réserviste à la base, Ruffier sera la doublure d’Hugo Lloris à la Coupe du monde, devant donc Mickaël Landreau. Un choix sans surprise, comme l’a expliqué le sélectionneur dans Téléfoot ce dimanche.

Je reste dans ma logique sportive, à savoir que j’ai pris Mickaël Landreau parce que c’est lui qui est le meilleur dans ce rôle de numéro 3. Il reste dans ce rôle de numéro 3 et Stéphane Ruffier prendra la place de Steve Mandanda, a expliqué Deschamps, soulignant la réaction positive du Stéphanois. Je lui ai donné le sourire. Il passe d’une position où il n’était pas à la Coupe du monde à une où il va y être en tant que numéro 2. J’ai parlé avec Micka et Stéphane pour que la hiérarchie soit bien établie et que chacun joue son rôle à fond, a ajouté DD à ce sujet.

Quatre ans après avoir été appelé en renfort au Mondial 2010 après le forfait de Cédric Carrasso mais sans pouvoir être inscrit sur la feuille de match, la FIFA ayant refusé d’accorder une dérogation à l’équipe de France, Stéphane Ruffier va connaître sa première grande compétition avec les Bleus. Si la France arrive à composter son ticket pour les 8e de finale à l’issue des deux premiers matches contre le Honduras et la Suisse, il peut même espérer connaître une deuxième sélection sous le maillot tricolore face à l’Equateur, le 25 juin.