Acheté 80 millions d’euros en 2018, Kepa Arrizabalaga pourrait bien voir son séjour londonien être écourté par Frank Lampard. En effet, le coach anglais en aurait marre des boulettes de l’Espagnol et souhaiterait le remplacer au plus vite.

C’était la grosse surprise du onze de Frank Lampard samedi dernier sur la pelouse de Leicester. Pour un match décisif dans la lutte à la Ligue des Champions, le coach anglais a décidé d’aligner le très expérimenté Willy Caballero en lieu et place de Kepa Arrizabalaga, acheté 80 millions d’euros il y a deux saisons. Une décision qui n’aurait pas du tout était dicté par l’état de santé de l’Espagnol, mais bien par le désamour de son entraîneur. Ce mardi, l’Express et le Mirror se mettent même d’accord pour dire que Lampard en a marre des performances moyennes de son numéro et qu’il voudrait carrément le mettre à la porte dès cet été.

Mais en face du coach, la directrice du club, Marina Granovskaia, serait plutôt pour laisser encore un peu de temps au Basque pour s’acclimater à l’Angleterre, et surtout pour éviter un fiasco financier. Pour rappel, c’était elle qui avait poussé pour finaliser ce transfert record en 2018. Et s’il est vendu cet été, Kepa devrait rapporter beaucoup moins que ce qu’il avait coûté à l’époque (évalué à 60 M€ sur le site transfermarkt). D’autant que Chelsea devrait de nouveau investir dans un gardien de but et la presse britannique évoque notamment la piste Nick Pope, gardien numéro 2 de la sélection anglaise.