Leonardo Bonucci a lâché une petite phrase sur Moise Kean qui ne passe pas. Le joueur a affirmé que l’attaquant était responsable à moitié des cris de singe reçus à Cagliari. Le défenseur central a souhaité revenir sur ses propos.

“Hier soir (mardi), j’ai parlé à la fin du match et je me suis exprimé de façon manifestement trop hâtive et qui a été mal interprétée sur une question à propos de laquelle des heures de discussion ne suffiraient pas et à propos de laquelle le combat dure depuis des années. Je condamne toute forme de racisme et de discrimination. Certains comportements ne sont jamais justifiables et sur ce point, il ne peut y avoir de malentendus”, a indiqué l’Italien sur Instagram.