Souvent critiqué pour ses prestations en équipe nationale, le néo-Intériste Romelu Lukaku peut toujours compter sur le soutien de son petit frère. Au micro d’Eleven Sport, Jordan Lukaku n’a pas hésité à balancer.

Après avoir passé ses nerfs sur son ancien sélectionneur Marc Willmots, le latéral belge Jordan Lukaku a tenu à envoyer un message à tous ceux qui « critiquent beaucoup trop » son frère Romelu. Au micro d’Eleven Sport, le joueur de la Lazio s’est lâché en taclant violemment la concurrence. Pas sûr que Michy Batshuayi et Divock Origi apprécient le geste.

« J’ai toujours eu du mal à accepter ce que certains disent à propos de mon frère. En Belgique, on l’a enterré trois fois. Quand Christian Benteke s’est blessé, Romelu a été propulsé titulaire face à la Croatie. Les gens râlaient. Résultat : doublé. Qualifié. Merci. Ensuite, au Mondial 2014, il débute mal. Divock marque contre la Russie, et Wesley Sonck annonce qu’Origi sera notre attaquant pour les dix prochaines années. OK. Mais les buts les plus importants de la compétition, ce sont ceux contre les États-Unis : un but et un assist de Romelu. Maintenant, il y a Michy ! Je l’aime bien, mais le sang, c’est le sang ! Pourquoi tant de gens préfèrent Michy ? Les petites semelles, les virgules, la technique, les feintes de frappe ? Ce qu’on veut d’un attaquant, ce sont des buts ! Romelu, on l’a enterré mille fois. Il essaye de toujours positiver et de mettre en avant sa persévérance. Et malgré ça, on lui chie dessus. »