Diego Godin est rentré en Uruguay pendant cette période de suspension de la Serie A. Le défenseur central de l’Inter Milan pense que le gouvernement italien n’a pas réalisé assez rapidement la gravité de la situation.

“Nous avons été exposés jusqu’au dernier moment. Ils ont continué à tirer la corde pour voir si nous pouvions continuer à jouer, jusqu’à ce que la situation ne soit pas viable. (…) Nous avons continué à jouer pendant plusieurs semaines, nous avons continué à nous entraîner, à jouer à huis clos, jusqu’à ce qu’un joueur soit testé positif (Rugani) et que nous et les joueurs de la Juventus soyons en quarantaine”, a indiqué le joueur de l’Inter pour ESPN.

Avant de poursuivre sur le gouvernement italien : “On ne lui accordait pas autant d’importance au début, on pensait qu’il s’agissait d’un problème chinois et qu’il n’atteindrait pas d’autres pays. (…) Au niveau gouvernemental, aucune mesure drastique n’a été prise pour empêcher ce qui pourrait arriver”.