Passé par l’Atalanta Bergame, Anthony Mounier ne s’est pas montré tendre envers le Paris Saint-Germain qui affrontera le club italien en quart de finale de la Ligue des Champions le 12 août prochain.

A chaque fois que j’ai fait des interviews en France et qu’on m’a posé des questions sur l’Atalanta, j’ai dit : “Attention, ils sont forts et jouent bien”. Ils affirment que le PSG passera parce qu’il est fort, mais ce n’est pas tout à fait ce qu’ils croient car l’équipe de l’Atalanta est également équipée. Ils courent beaucoup, les joueurs se battent les uns pour les autres, ils ont deux latéraux qui n’arrêtent pas et peuvent créer des difficultés. Le PSG a plutôt des éléments comme Neymar, Mbappé ou Icardi qui sont forts, mais sans le ballon, ils ont plus de mal”, a déclaré Mounier lors d’une interview accordée à Calcio Atalanta avant de dézinguer le club de la capitale. “Il n’y qu’à Paris qu’on supporte le PSG. Tout le reste du pays est pour l’Atalanta. En championnat, le PSG gagne facilement même s’il joue à 60%. Là, l’équipe a fait quelques matches amicaux, disputé deux finales de coupe mais elle n’aura pas le même rythme que l’Atalanta qui, peut-être, sera un peu plus fatiguée car elle ne s’est jamais arrêtée. Ce sera un duel fascinant (…) J’ai regardé le PSG, il a des qualités, mais physiquement ils sont plus faibles. A cet égard l’Atalanta est plus forte, et elle peut marquer des buts à n’importe qui. Elle sait souffrir aussi.”