Antoine Griezmann a aidé Lucas Hernandez pour trancher lors de son choix entre la sélection française et espagnole.

“Il a été là quand j’ai dû prendre l’une des plus grandes décisions de ma vie, quand il a fallu choisir entre la France ou l’Espagne et que je n’avais pas de nouvelles de la ­France. C’est lui qui m’a fait réfléchir et a tout changé. Il me disait que, si l’Espagne m’avait tout donné, j’avais du sang français, et si un jour la France m’appelait, il ne ­fallait pas refuser. C’est resté dans ma tête. Si Antoine n’avait pas été là, je me serais perdu. Avant de rencontrer ma femme et d’avoir le petit, j’aimais bien sortir et profiter en tant que célibataire, et lui m’a cadré, m’a dit de rester tranquille. Sur et en dehors du terrain. C’est mon frère”, a indiqué le joueur dans Le Figaro.