Ce soir le Paris Saint-Germain se déplace en Turquie pour y affronter Galatasaray. Deux équipes qui se connaissent bien mais pas forcément pour les bonnes raisons. Retour un épisode tragique il y 18 ans.

Même si les Parisiens remportaient haut la main ce match 2 à 0 face à Galatasaray en Ligue des champions, le 21 mars 2001, la rencontre a surtout été marquée par les nombreux débordements qui ont eu lieu entre les supporters.

Après avoir cassé les grilles, les supporters ultras parisiens, sont parvenus à se glisser du virage d’Auteuil jusqu’aux tribunes turques. Éclate alors une énorme bagarre, d’une violence rare, dans l’enceinte du Parc des princes. “Dans mon souvenir, la baston part à gauche d’Auteuil. Très vite, Boulogne, juste à ma gauche, chante en boucle des “Auteuil, tuez-les ! Auteuil, tuez-les !”, raconte Jérôme Reijasse, dans les colonnes de 20 minutes. Une violence telle que même la sécurité est débordée. Pourtant, étant donné les risques d’incidents élevés, le PSG avait mis en place un dispositif de 1000 policiers sur les lieux… En vain. 56 personnes ont été blessées et évacuées du stade. Le match a quant à lui été interrompu une vingtaines de minutes, et les footballeurs parisiens ont été nommés vainqueur… Malgré le fait qu’ils étaient déjà éliminés de la Ligue des Champions.