Ancien directeur général de l’OGC Nice, Julien Fournier s’est confié sur le départ au mercato hivernal de Mario Balotelli. Il le connaît très bien lors de son passage à Nice.

 

“Quand Mario enlève son habit de star, c’est un garçon très attachant, pose Julien Fournier. Son histoire est belle. Mino (Raiola), son agent, parle de l’homme avec beaucoup d’affection, alors qu’il peut découper le joueur. Il y a Mario la star, celui qui fait le dur, et l’homme, un vrai gentil, un sensible même, avec un charisme fou…” a-t-il confié dans les colonnes du Parisien.

Il pense que l’Italien aurait dû partir lors du mercato estival : “C’était un peu comme un couple qui voulait divorcer mais qui se donnait une dernière chance. Cela marche rarement. Je ne suis pas étonné du tout de sa réussite à Marseille. Il a retrouvé la banane, la même qu’à ses débuts chez nous.”