Il a affiché ces derniers jours son envie de jouer pour la sélection algérienne. Andy Delort peut être rassuré. La Fédération algérienne lui ouvre ses portes.

 

Donnant son avis sur le sujet, Kheïreddine Zetchi, président de la FAF, estime que c’est quelque chose de positif.

“Lorsqu’un joueur qui a des origines algériennes déclare qu’il veut défendre nos couleurs, c’est toujours quelque chose de positif, car il manifeste de l’intérêt pour l’Algérie”, a expliqué Zetchi au journal Le Monde.

Précisant qu’Andy Delort pourrait être sélectionné s’il obtient la nationalité algérienne, le patron de la FAF a toutefois tenu à préciser que le dernier mot revient à Djamel Belmadi, le sélectionneur des Fennecs.

Rodolph Tomegah / Africa Top Sports