Devenu coach du FC Nantes en lieu et place de Miguel Cardoso, Vahid Halilhodzic n’apprécie pas du tout la tournure des choses et le départ controversé d’Emiliano Sala vers Cardiff. Il est clair sur la question.

 

“Bien sûr que je ne suis pas content sur beaucoup de choses, je ne suis pas content de la situation de Sala, des résultats. Je suis quelqu’un qui aime bien gagner. Quand je suis déçu, je ne le cache pas, lâche le coach franco-bosnien. Je n’étais pas au courant. C’est ce qui m’a le plus chagriné. Il faut venir parler. Je suis très content avec mon équipe pour travailler. Il y a beaucoup de réflexions sur beaucoup de choses. Depuis trois mois, on a vraiment bossé. Je sentais que c’était fragile. Quand vous êtes dans la position de l’entraîneur, vous découvrez beaucoup de choses. En ce moment, la situation est très délicate. Je prépare un match sans aucun attaquant disponible.” 

 

“La liberté ça se paye”

 

Interrogé sur la possibilité de le voir quitter le banc de touche, l’homme de 66 ans a répondu : “Vous êtes tous venus pour que j’annonce mon départ. C’est facile pour moi de dire ça. Mais il faut plus de responsabilités que ça. Je suis quelqu’un de responsable. Quelqu’un de libre et la liberté ça se paye. À Lille, je suis parti sans indemnité alors qu’il me restait 3 ans de contrat. La priorité c’est le match de dimanche.”