Victime d’un grave accident de la route en novembre, le latéral gauche du FC Metz Manuel Cabit essaye de garder le moral. Le Martiniquais n’a qu’un seul “rêve” pouvoir “remarcher” un jour.

“Je n’ai pratiquement plus de douleur au dos. J’ai, au fil des jours, de plus en plus de sensations au niveau des jambes. Je ne les bouge pas encore, mais je ressens des choses, notamment au niveau des chevilles. C’est forcément encourageant”, indiqué le Messin dans Le Parisien.

Avant de poursuivre : “Je suis prêt. Tout dépend de moi, de ma progression. Cela peut prendre trois mois, comme un an ou plus. J’ai de l’espoir. Je ne suis pas trop du genre à me plaindre. C’est arrivé. C’est comme ça. Moi, je veux me battre et réaliser mon rêve, remarcher. J’ai un match à gagner pour vaincre ce handicap. Je vais y parvenir. Ce sera ma plus belle victoire”.