Arsenal s’est offert la 12e victoire en Cup de son histoire, en dominant Aston Villa (4-0), samedi à Wembley. Les Gunners, qui ont conservé leur titre, sont désormais les recordmen de la compétition.

Il n’y a pas vraiment eu de match entre Arsenal et Aston Villa. Samedi à Wembley, c’est une véritable fessée que les Gunners ont infligé au Villans (4-0). Après une grosse période de domination, c’est le joueur du moment chez les Londoniens, Theo Walcott, qui a débloqué la situation. Shay Given avait auparavant multiplié les parades pour éviter à Aston Villa de sombrer.

En deuxième période, Aston Villa a complètement craqué. C’est l’homme de la saison, Alexis Sanchez, qui s’est fendu d’un but d’une superbe frappe de loin. Quelques minutes plus tard, Per Mertesacker mettra définitivement fin aux espoirs d’Aston Villa d’un coup de tête sur corner (62e). Enfin, Olivier Giroud, remplaçant au coup d’envoi, se réconfortera avec une réalisation dans le temps additionnel (90+3).

Un succès de prestige pour Arsène Wenger. Le coach français, avec 6 Cup à son actif, passe devant Alex Ferguson au palmarès de l’épreuve. Les Gunners conservent aussi ce trophée, qu’ils avaient déjà remporté l’an passé. Avec le Community Shield, c’est donc un deuxième trophée pour Arsenal cette saison. Désormais, on attend de cette équipe qu’elle se batte toute la saison pour le titre en Premier League l’an prochain.