Pas de vainqueur entre l’AS Saint-Etienne et le Qarabag Agbam (0-0), lors de la première journée de l’Europa League. Une entrée en matière difficile pour les Verts.

Lorsque Christophe Galtier avait laissé entendre en conférence de presse qu’il faudrait se méfier de cette équipe du Qarabag Agbam, c’était tout juste si le sobriquet de Guy Roux ne lui avait pas été affublé dans la foulée. Pourtant, c’est bien le technicien des Verts qui avait raison de prendre au sérieux cette équipe azéri. Car si les Verts n’ont pu faire mieux qu’un match nul à Bakou, c’est aussi à cause de la qualité de cette équipe, autant qu’aux insuffisances de leur jeu offensif.

A trop vouloir passer par l’axe, Sainté s’est très vite retrouvé à tenter de passer un véritable mur. Seul Gradel sur coup franc en première période a obligé Sehic, le portier du Qarabag, à s’employer (3e). D’autant que les Azéri, qui jouait dans un stade comble, n’ont pas fait de complexe d’infériorité. Medvedev avait lancé les hostilités peu après 10 minutes de jeu (12e), alors que Chumbinho (38e) et Reynaldo (40e) ont aussi obligé Ruffier à sortir le grand jeu.

Au retour des vestiaires, les Stéphanois n’ont pas réussi à reprendre la main sur le jeu. Une fois de plus, ce sont les locaux qui se sont procurés les plus grosses occasions. Nadirov obligeait encore Ruffier à se déployer. Reynaldo manquait pour sa part une première fois le cadre de près (61e), avant de buter une fois de plus sur le gardien français, après un petit festival dans le surface (69e). Saint-Etienne parviendra néanmoins à conserver le point du match nul, mais dans un groupe où se trouve l’Inter Milan et le Dnipro Dnipropetrovsk, il faudra faire bien mieux pour accéder aux 16e de finale.