Lyon affrontera le club roumain du FC Astra tandis que Saint-Etienne défiera les Turcs de Karabükspor en barrages de la Ligue Europa. Les matches aller auront lieu le 21 août, le retour une semaine plus tard.

L’OL et Saint-Etienne sont fixés. Comme prévu avec leur statut de tête de série, les deux clubs français engagés pour les barrages de la Ligue Europa partiront un peu dans l’inconnue pour tenter de composter leur ticket pour la phase de groupes. Au programme : un club roumain pour les Gones ; un club turc pour les Verts.

Sur le papier, Lyon semble avoir eu plus de chance. Mais le FC Astra ne sera pas à prendre à la légère. Vice-champion de Roumanie, il a déjà bien entamé sa saison et a remporté cinq de ses six matches déjà disputés, dont les deux au 3e tour préliminaire de cette C3 contre le Slovaques de Liberec (3-0, 3-2). Victorieux de la Supercoupe nationale aux tirs au but, les coéquipiers du Franco-Chypriote Vincent Laban ont tout de l’adversaire piège, surtout avec un match retour en Roumanie le 28 août.

Eliminés à ce stade de la compétition la saison passée par les modestes Danois d’Esbjerg, les Verts se méfieront d’autant plus de leur adversaire pour ces barrages. Septième du dernier championnat turc, Karabükspor ne doit sa présence en Europe qu’aux suspensions de deux équipes ayant terminé devant au classement. Qualifiés à l’arrachée à la faveur du but à l’extérieur au tour précédent contre les Norvégiens de Rosenborg (0-0, 1-1), les coéquipiers de Larry Mabiala (ex-PSG) et Samba Sow (ex-Lens) compteront notamment sur le soutien de leur bouillant public lors du match aller, le 21 août, pour faire la différence.